Fonds pour le Réemploi Solidaire : le Sénat vote à l’unanimité LA mesure sociale du projet de loi économie circulaire.

Emmaüs France, le Réseau National des Ressourceries et le Refer saluent le vote transpartisan du Sénat en faveur de la création d’un Fonds pour le Réemploi Solidaire lors de la discussion en séance publique sur le projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, jeudi 26 septembre.

Portée par 15 organisations (ONG, réseaux de réemploi solidaire, collectivités, réseaux d’insertion), cette mesure prévoit la création d’un dispositif de financement des associations de réemploi solidaire (ressourceries, recycleries, structures Emmaüs…) en utilisant une infime partie des éco-contributions versées par les industriels et distributeurs.

Une telle mesure permet de développer le réemploi sur les territoires, et, dès lors, de limiter le gaspillage de nos ressources en redonnant vie à des dizaines de milliers de tonnes d’objets. Elle permettrait aussi de créer jusqu’à 70 000 emplois pour les plus précaires à l’horizon 2030.

C’est aussi une opportunité formidable pour les entreprises de participer au développement d’initiatives d’intérêt général combinant transition écologique, citoyenneté et justice sociale sur les territoires.

Enfin, elle est une mesure pour le pouvoir d’achat des Français : en permettant à tous, et en particulier aux plus démunis, de s’équiper en biens de consommation responsables à bas prix et de devenir acteurs d’une transition écologique et solidaires que la société appelle de ses vœux.

Les associations de réemploi solidaire se félicitent du vote massif et transpartisan en faveur de ce Fonds pour le Réemploi Solidaire et tiennent à saluer l’avancée majeure que cette mesure du projet de loi représente. Elles ne doutent pas que les député-e-s et le gouvernement auront à cœur d’entériner ce nouvel outil au service de la prévention des déchets et de la solidarité.

Contacts presse :

Martin Bobel
Vice Président du Réseau National des Ressourceries
06 76 08 72 92
martin.bobel@reemploi-idf.org
Valérie Fayard
Directrice générale déléguée d’Emmaüs France
06 86 50 80 12
vfayard@emmaus-france.org