LE PARCOURS DE L’OBJET – EXPOSITION


DESCRIPTIF

Le parcours d’exposition ici présent a été produit pour être diffusé par toutes les initiatives d’éducation à l’environnement. Collectivités, associations, collectifs citoyens peuvent s’en saisir pour le répliquer.

Il est pensé comme une approche didactique de la surconsommation partant d’un objet réel cassé. Les visiteurs étaient invités à retracer symboliquement le parcours d’un objet de sa production jusqu’à sa fin de vie.

Étape 1 : choisir un objet 
Étape 2 : déterminer dans les grandes lignes les matériaux qui le composent (panneau 1/5)
Étape 3 : Se référer sur la carte du monde (panneau 2/5) aux grandes zones d’extraction minières, de production industrielle, et tenter des corrélations entre conflits armés et travail des enfants.
Étape 4 : Explorer les infographies qui traitent des ressources telles que les métaux, l’eau ou bien le pétrole (panneau 3/5) ; des déchets et de leurs modes de traitement (panneau 4/5) ; et enfin du problème que posent les appareils électriques et électroniques (panneau 5/5).
Étape 5 : passer sur les tables de réparation (textile, bois, appareils électriques, ordinateurs) pour tester votre objet et tenter de le réparer.
Étape 6 : si vous réussissez, vous pouvez repartir avec votre objet.

Le contenu de l’exposition est ici en libre usage numérique sous licence Creative Commons – BY NC ND. Il ne contient aucun logo afin qu’il puisse s’intégrer sans publicité dans vos événements ou vos espaces. Si vous souhaitez l’imprimer, contactez nous, nous pouvons délivrer les fichiers adaptés.

Crédit de réalisation : Réseau Francilien du Réemploi
Graphisme : Collectif Ne rougissez Pas

QUE TROUVE-T-ON DANS NOS OBJETS ? (PANNEAU 1/5)

DE LA RESSOURCE À L’OBJET (PANNEAU 2/5)

NOTRE CONSOMMATION FACE À L’ÉPUISEMENT DES RESSOURCES NATURELLES
(PANNEAU 3/5)

 

Notre mode de consommation et notre mode de production impliquent une surexploitation des ressources de la planète. Nous ne laissons pas assez de temps au stock de ressources renouvelables pour se reconstituer. Par exemple, en 2017, nous avons consommé l’équivalent de 1,7 planète. Le rythme actuel des extractions nous mène à une crise imminente de ressources nous imposant de réinterroger notre modèle de civilisation.

COMBIEN DE DÉCHETS PRODUISONS NOUS ? COMMENT LES GÉRONS NOUS ?
(PANNEAU 4/5)

 

Nous ne produisons des déchets que depuis le 19e siècle. Avant, les déchets organiques servaient au compost et les métaux et les tissus étaient réemployés ou recyclés. Et surtout, nous ne produisions pas de plastique. Aujourd’hui le contexte a changé, nous produisons 10 milliards de kilos de déchets par jour dans le monde. Nous rencontrons depuis plus d’un demi siècle une problématique majeure : nous ne pouvons pas gérer nos déchets de manière durable et leurs conséquences ont des impacts écologiques et sanitaires graves.

TECHNOLOGIES ÉCORESPONSABLES ? (PANNEAU 5/5)

 

Nous consommons de plus en plus de technologies mais les matériaux qui les composent sont issus de ressources non renouvelables : le pétrole pour le plastique et les minerais pour les systèmes électriques. Cette consommation, démultipliée par les processus d’obsolescence programmée, épuise les ressources de la planète et pose des problèmes de recyclage : 57% de ces déchets échappent aux filières agréées dont une partie s’accumulent dans des décharges à ciel ouvert. De plus, la miniaturisation des composants dissémine des métaux extrêmement rares rendant leur recyclage complexe et coûteux en énergie. 

Recherche et réalisation des panneaux : Léna Marquart (lenamarquart@outlook.com)