LE RÉSEAU FRANCILIEN DU RÉEMPLOI

Budget Participatif Ile-de-France 2021

Le budget participatif de la Région Ile-de-France est lancé ! Parmi les quelques 545 projets soumis au vote des Franciliens, le REFER vous a fait une petite sélection de ses coups de cœur. 

Le Petit Trocœur : ouverture d’une recyclerie à Neuilly-sur-marne (93). « Pour réduire les déchets et les inégalités nous proposons de créer une Structure d’Insertion afin de permettre aux personnes éloignées de l’emploi de retrouver une dignité par le travail de la valorisation des déchets. »

L’éco des pas perdus : implantation d’une ressourcerie à Moisson (78). L’ÉCO DES PAS PERDUS est une association de l’Economie Sociale et Solidaire qui a pour Projet, l’implantation d’une Ressourcerie dans l’Ouest des Yvelines, sur la commune de Freneuse. Son but est de développer des dynamiques durables de prévention et de réduction des déchets sur le territoire de CC des portes de l’ile de France.

La Recyclerie Sportive : ouverture d’une nouvelle recyclerie à Boulogne-Billancourt (92). La Recyclerie Sportive est spécialisée dans le réemploi du matériel sportif. Elle collecte, répare, redistribue et sensibilise. Les Boulonnais (mais pas uniquement) pourront venir déposer le matériel de sport dont ils n’ont plus l’utilité, s’équiper à moindre coût, réparer leurs équipements lors des repair café sport (vélos, trottinette, rollers) et participer aux animations proposées.

Envie Trappes en Yvelines : le réemploi au service de l’insertion professionnelle (78). Objectif : réduction des déchets d’équipements électroménagers et promotion d’une consommation plus raisonnée. Elles servent également de support à la création d’emplois, la formation et l’accompagnement socio-professionnel de personnes en rupture avec le monde du travail, en vue de favoriser leur retour à l’emploi durable.

Argentri : aménagement d’une boutique recyclerie et activités de sensibilisation à Argenteuil (95). « Notre projet est d’ouvrir une Recyclerie à Argenteuil qui s’appellera L’ArgenTri . Notre association se donne pour but de contribuer au développement durable et à la réduction des déchets par, notamment, le réemploi, la revalorisation et la revente d’objets sous toutes leurs formes. Elle souhaite également sensibiliser les citoyens aux enjeux environnementaux. »

Coup de Pousses : la ressourcerie des jardiniers urbains (Paris 12). « Notre projet est de faire vivre et animer une ressourcerie des jardiniers urbains, intégrant un café, proposant une programmation et des ateliers de formation. Il est né de l’envie de reconnecter les citadins à la nature et permettre à chacun de végétaliser son espace de vie (intérieur ou extérieur). »

My Recylerie : une recyclerie à Livry-Gargan (93). My Recyclerie est une association qui travaille au réemploi et à la récupération d’objets et d’invendus en vue d’aider les personnes dans le besoin.


Le réseau :

Créé en janvier 2014, le REFER est un réseau régional composé de 47 associations (ressourceries, recycleries et Emmaüs). Il accompagne le développement du secteur du réemploi solidaire en soutenant l’entraide, le partage et la coopération.

Il contribue ainsi à une initiative collective qui œuvre face aux urgences sociales et environnementales. Il construit une vision non lucrative et non-concurrentielle du réemploi. Une vision où action sociale, solidarité et environnement sont intrinsèquement liés.

Nos initiatives sont issues d’une multitude d’engagements personnels et collectifs, elles ne sauraient vivre sans vous !

 

Implanter une Ressourcerie / Recyclerie sur son territoire :

Les recycleries et ressourceries mobilisent des milliers de citoyens apportant chaque jour les objets dont ils n’ont plus usage. Elles participent aux changements de comportements essentiels pour évoluer vers une société “zéro déchet”. Les ressourceries et recycleries sont une véritable opportunité pour le développement de méthodes écologiques et pérennes de traitement des déchets sur le territoire, mais aussi pour l’insertion et la création de liens. Découvrez notre plaquette à télécharger ici.

 

COVID-19 : LES RESSOURCERIES ET RECYCLERIES SE MOBILISENT

La crise du covid-19 et notamment les mesures de confinement qui l’accompagnent bousculent le quotidien des Ressourceries et Recycleries d’Ile-de-France et bien sûr, celui des salariés et bénévoles qui les font vivre chaque jour. Bien que cette période ne soit pas sans impact économique et social, les structures du REFER multiplient les initiatives pour maintenir le lien et renforcer la solidarité auprès des personnes qui en ont le plus besoin. Découvrez notre article. 

 

Nos activités :

Structurer un réseau d’acteurs installés. 

Soutenir les porteurs de projet émergents, de l’idée à la mise en œuvre.

Développer des projets d’éducation à l’environnement. 

Réaliser des missions de plaidoyer auprès des pouvoirs publics pour promouvoir le développement du réemploi solidaire sur le territoire. 

Promouvoir le réemploi solidaire au travers d’actions de sensibilisation telles que la fête de la récup’ ou les ressourceries éphémères.

Nos engagements :

DIMINUER

Le volume des déchets soumis à l’incinération par la collecte, le tri, la revalorisation et le réemploi.

CONSOLIDER

Le lien social par l’insertion, l’accompagnement pré-professionnel et la vente solidaire d’objets ordinaires.

DEVELOPPER

Des actions pour sensibiliser le public à nos modes de production et lutter contre le gaspillage et la surconsommation.

 

Déclaration :

Nous associations d’Île de France inscrites dans le champ de l’économie sociale et solidaire qui œuvrons toutes en faveur du réemploi déclarons nous regrouper et nous fédérer en réseau régional aux fins de :

  • Mutualiser nos moyens, nos méthodes et nos énergies.

     

  • Développer des plateformes de gisements communs et en imaginer
    des exploitations semi-industrielles.

     

  • Faciliter les échanges et les négociations avec nos partenaires
    institutionnels et privés.

     

  • Augmenter la visibilité de nos actions dans l’espace public.

     

Nos motivations

Ce rassemblement est essentiel afin de :

  1. Assurer la création de synergies entre les acteurs du réemploi.

     

  2. Permettre l’organisation d’actions collectives qui ne seraient pas envisageables si elles n’étaient portées qu’individuellement.

     

  3. Mutualiser la palette de savoir-faire, les expériences et les méthodes de chacune des structures.

     

  4. Consolider et développer les structures existantes pour assurer une pérennisation du réemploi solidaire.

     

  5. Faciliter l’installation et la création de nouvelles structures en Ile de France.
    .
  6. Développer une communication commune à l’échelle régionale.

 

Ile_de_franceADEMELogo-mairie-de-parisN&B-margeReseau_des__Ressourceries